Sélectionner une page

Communication enrichie par les signes adaptés aux pratiques orthophoniques

Laure LECULIER, Orthophoniste

Organisation

  • Dates : Vendredi 06 novembre et Vendredi 04 décembre 2020.

  • Horaires : 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00

  • 14H réparties sur 2 jours

  • Limité à 13 participants

  • Lieu : HOTEL  IBIS Gare Dijon

  • Coût : 365€

  • formation non présentée au DPC- formation validée par le FIFPL

Thème

Apprentissage des systèmes alternatifs ou augmentatifs de la communication

Résumé

  • L’objectif général de cette formation est de comprendre l’intérêt d’une communication enrichie par les signes grâce à l’association simultanée de signes (issus de la LSF) à la chaîne parlée.

  • Le signe constitue la superposition de plusieurs canaux : visuel, kinesthésique et symbolique, qui vient alors renforcer l’input verbal offrant ainsi un accès au concept facilité.

  • L’utilisation des signes permet donc une meilleure individualisation/compréhension des unités lexicales, un ancrage sémantique facilité et une visibilité des relations morphosyntaxiques. Dans un second temps, le signe pourra éventuellement être utilisé par le patient lui-même, ce qui lui permettra d’étayer son expression.

  • Cette formation a également pour objectif d’observer sa propre posture de communication et de tendre vers davantage de cohérence corps/discours.

Objectifs pédagogiques de la formation

Apprendre les signes utiles en orthophonie, les manier de manière aisée et fluide (environ 380 signes abordés).

S’approprier le concept de communication enrichie par les signes, adapter sa communication sur le plan quantitatif et qualitatif

Réfléchir à la dimension globale de la communication :

Les outils renforçateurs de compréhension (le corps en entier, la prosodie, les mimiques, etc.)

Cohérence discours/posture : un atout majeur

  • Expression corporelle libérée : une sphère communicationnelle plus riche et naturelle
  • Encourager l’utilisation des supports tels que les livres et les comptines en rééducation orthophonique
  • Fournir aux parents et/ou à l’entourage un moyen de communication plus accessible, naturel et ludique.

Méthodes d’évaluation de l’action proposée

  • Questionnaires post formation : Les stagiaires devront remplir un questionnaire à distance de la formation pour permettre à l’organisme de juger des acquis de connaissance et de l’impact de la formation sur les pratiques

Déroulé pédagogique de l’action

Méthodes :
  • pédagogique, cognitive, en groupe : formation présentielle comprenant des temps d’apports de connaissance en séance plénière et des ateliers interactifs pratiques
  • analyse des pratiques,  analyse de cas réels
 Etapes :
  • Etape 1 : présentielle – 4 demi-journées- (14 H réparties sur 2 jours)
  • Dates : Vendredi 06 novembre et Vendredi 04 décembre 2020,
  • de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00
  • Etape 2 : non présentielle
  • Questionnaire post-formation d’évaluation des acquis : évaluations de connaissances et suivi de modification de pratiques.
 Type d’action :
  • Formation continue, en présentiel, 2 journées (14 heures) 
Orientation :
  • L’intervention orthophonique dans les troubles développementaux de l’enfant

Moyens pédagogiques

  • Questionnaire préformation

  • Activités d’entraînement en groupes

  • Visualisation et analyse de vidéos

  • Entraînement à la recherche/lecture de signes

  • Travaux inter-stages personnels : analyse d’articles scientifiques et réalisation de vidéos

  • Chansons d’apprentissage

  • Bandes sonores des chansons fournies

Type de support pédagogique
  • Diaporama

  • Livret de stage : contient la liste des signes abordés pendant la formation, des outils (dactylologie, compter en LSF, etc.), les paroles des chansons/comptines, des exercices de révisions, une courte bibliographie et les mises en projet.

Contact FORM’ORTHO BOURGOGNE

 Véronique Baguet : veronique.baguet@wanadoo.fr

La formation commence dans

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Programme détaillé de la formation

 1ère demi-journée : 9h00-12h30

 Accueil et présentations

 Retours des questionnaires et de la lecture d’articles

 Concept SAM : Origines, principe, modalités, bénéfices, valeurs transmises

 Point sur : SAM/FS/MAKATON/LPC/LSF et ses 5 paramètres

 Mise en bouche : comptine et dactylologie

 Thème n°1 : Famille-Animaux

 Thème n°2 : Les activités

2ème demi-journée : 13h30-17h00

 Thème n°3 : Les émotions

 Révisions des thèmes précédents : personnes, animaux, activités et dactylologie.

 Qu’est-ce que serait une communication enrichie par les signes en orthophonie ?

 Quels apports ? Auprès de quels patients ? Quand ? A quel(s) moment(s) ? Comment ?

 Thème n°4 : La santé / Les vêtements / Les couleurs

 Thème n°5 : L’alimentation

 Révision générale à plusieurs

 Thème n°6 : Les précieux : introduction

 Mise en projet

3ème demi-journée : 9h00-12h30

 Accueil et tour de table : retours d’expériences et lecture d’articles

 Point sur les douces violences : apport des signes

 Thème n°6 : la suite -> Les précieux

 Les rituels : késako ?? Apport des signes

 Révisions des thèmes précédents : l’alimentation / les émotions / la santé-les vêtements-les couleurs

 Apport des comptines signées en orthophonie

 Thème n°7 : Transports/Environnement – Repérage temporel – Apprendre à compter

 Intérêt des albums signés en orthophonie

4ème demi-journée : 13h30-17h00

 Thème n°8 : Repérage spatial/Habitats – Personnages fantastiques

 Visualisation des vidéos des stagiaires -> observation et analyse

 Suite thème n°8

 Révision générale

 Mise en projet pour l’avenir

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

 

– Acredolo, L., Goodwin, S. (2009). Baby Signs : How to Talk with Your Baby Before Your Baby can talk. Éditions McGraw-Hill Contemporary.

– Aimard, P. (1984). L’enfant et la magie du langage. Éditions Robert Laffont.

– Bernicot, J., Bert-Erboul, A. (2014). L’acquisition du langage par l’enfant. Éditions In Press.

– Bertaina, L., Cochet, A. (2010). Effet de l’âge et du mode de communication employé par les parents sourds sur le développement lexical et syntaxique du langage oral de l’enfant entendant : Etude portant sur des enfants de 3 ans ½ à 6 ans. Mémoire d’orthophonie. Université de Lyon 1.

– Boisson Bardies, B. (2005). Comment la parole vient aux enfants, de la naissance jusqu’à 2 ans. Éditions Odile Jacob.

– Bouhier-Charles, N. (2010). Les bébés signeurs, le langage gestuel avec bébé. Éditions Jouvence.

– Bouhier-Charles, N., Companys, M. (2006). Signe Avec Moi, la langue gestuelle des sourds à la portée de tous les bébés. Éditions Monica Companys.

– Companys, M. (2009). Dis-le avec tes mains, comme les sourds. Éditions Monica Companys.

– Companys, M. (2012). Les p’tits signes. Éditions Monica Companys.

– Companys, M. (2012). 1200 signes. Éditions Monica Companys.

– Companys, M. (2004). ABC…LSF, Dictionnaire Visuel Bilingue. Éditions M. Companys.

– Coquet, F. (2011). Multicanalité de la communication. Revue Rééducation Orthophonique, n°246. Édition Orthoédition.

– Cuxac, C. (2010). La langue des Signes Française – Les Voies de l’iconicité, faits de langue. Édition Ophrys.

– Moody, B. (1998). La Langue des signes, dictionnaire bilingue LSF/français, les mots en mains. Éditions IVT.

– Delion, P. (2004). L’observation directe du bébé selon Esther Bick : Son intérêt dans la pédopsychiatrie aujourd’hui. Éditions Érès

– Delaporte, Y. (2007). Dictionnaire étymologique et historique de la Langue des Signes Française – Origine et évolution de 1200 signes. Éditions du Fox.

– Dolto, F. (1995). Tout est langage, Éditions Gallimard.

– Daviaut, D. (2011). L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Éditions Chevalière éducation.

– Fayol, M., Kail, M. (2000). L’acquisition du langage, tome 1 : le langage en émergence de la naissance à trois ans. Éditions PUF.

– Fayol, M., Kail, M. (2000). L’acquisition du langage, tome 2 : le langage en développement au-delà de trois ans. Éditions PUF.

– Filliozat, I. (1999). Au coeur des émotions de l’Enfant. Éditions J-C. Lattès.

– Galon, A., Nougarolles, C. (2016). Bébé s’exprime par signes. Éditions Mango.

– Garcia, J. (2004). Sign With Your Baby : How to Communicate With Infants Before They Can Speak, Joseph Garcia. Éditions Northlight Communications.

– Gerin, H., Laloux, F. (2012). J’ai tant de choses à dire. Éditions Le Souffle d’Or.

– Guerin, N. (2010). Acquisition du lexique de la langue des signes chez le très jeune enfant sourd de parents sourds. Mémoire d’orthophonie. Université de Nice

– Guillem, M. (2010). Appropriation de la Langue des Signes Française par les enfants présentant un trouble complexe du langage. Mémoire d’orthophonie. Université de Nancy.

– Hege, S., Paze, E. (2012). Langue des signes français et français écrit : contribution à l’élaboration d’un outil d’évaluation du lexique en réception des adolescents sourds. Mémoire d’orthophonie. Université de Lyon 1.

– Hélot, C., Rubio, M-N. (2013). Le développement du langage et plurilinguisme chez le jeune enfant. Éditions Érès.

– Miller, L., Rustin, M., Rustin, M. (2004). L’observation attentive des bébés. Éditions du Hublot.

– Morel, M., Thomas, S. (2013). Acquisition du langage par les enfants sourds implantés cochléaires : étude rétrospective multifactorielle. Mémoire d’orthophonie. Université Lyon 1.

– VOISIN, E. (2006) Langue des Signes Française et Français Signé : frontières et grammaticalité, colloque international des étudiants chercheurs en didactique des langues et en linguistique. Université Stendhal 3, Grenoble.

– Voisin E. (2006). Flexion et ordre des Signes en Langue des Signes française. Actes de l’Atelier des Doctorants en Linguistique (ADL05), Paris

– Schuhl, C., Dugas, D., (2009). Repérer et éviter les douces violences dans l’anodin du quotidien. Éditions Chroniques Sociales.

– Schuhl, C. (2011). Vivre en crèche, remédier aux douces violences. Éditions Chroniques Sociales.